Von: Sara Whyatt [mailto:Sara.Whyatt@internationalpen.org.uk]
Gesendet: Dienstag, 13. November 2007 13:00
An: Sara Whyatt
Betreff: International PEN Journée des Ecrivains Emprisonnés
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
Date: 13 novembre 2007
 
International PEN
Journée des Ecrivains Emprisonnés
15 novembre 
 
Chaque année pour le 15 novembre, PEN International, l'association mondiale d'écrivains organise la Journée des Ecrivains Emprisonnés. Son objectif est de sensibiliser l'opinion publique aux harcèlements, persécutions et détentions dont sont victimes les écrivains qui exercent leur métier. Les membres de PEN organisent à cette occasion des manifestations et des protestations, unissant leurs forces pour souligner le sort de leurs collègues et essayer d'améliorer leur situation. Cinq cas ont été choisis pour illustrer la diversité des problèmes auxquels sont confrontés les écrivains.
 
La Journée des Ecrivains Emprisonnés rend également hommage aux écrivains et journalistes qui ont été tués l'année dernière. Entre le 15 novembre 2006 et aujourd'hui, PEN International a recensé 51 meurtres dont 22 en Irak. L'affaire du rédacteur Turc, d'origine arménienne Hrant Dink, était une des cinq que nous avions sélectionnées en 2006, au moment du procès qui lui était fait pour avoir insulté "l'identité turque". Il était assassiné deux mois plus tard. Son meurtrier et plusieurs personnes impliquées dans ce meurtre sont actuellement en instance de jugement.
 
Sara Whyatt, la Directrice du Programme des Ecrivains en Prison de PEN International a déclaré, ‘PEN International se bat depuis des dizaines d'années contre l'oppression des écrivains qui défient ceux qui détiennent le pouvoir et exposent des vérités qui fâchent. Nous devons aujourd'hui, après ces douze derniers mois qui ont vu l'assassinat de plus de 50 écrivains et journalistes, l'incarcération de centaines d'autres, et les harcèlements et menaces que leurs œuvres ont valu à un plus grand nombre encore, de protester et de rester vigilants. Le réseau mondial d'écrivains de PEN International continuera à protester et à offrir une chaîne de solidarité internationale à tous ceux qui en osant s'exprimer publiquement s'exposent à des attaques.’
 
Au nombre des affaires commémorées lors des précédentes journées des Ecrivains Emprisonnées il faut relever celles d'Aung San Suu Kyi, de Siamak Pourzand, de Shi Tao, de Lydia Cacho, d'Orhan Pamuk, d'Anna Politkovskaya et de Ken Saro Wiwa.
 
 
Cas sélectionnés pour le 15 novembre 2007
 
Birmanie (Myanmar)
Zargana
Un comédien et poète bien connu, il a été arrêté avec beaucoup d'autres lors de la vague de répression qui s'est récemment abattue sur tous ceux qui ont manifesté en faveur de la démocratie, une répression qui continue toujours.
 
Cuba
Normando Hernández González
Un journaliste emprisonné après la répression qui s'est abattu sur les dissidents en 2003 et qui est toujours incarcéré dans des conditions épouvantables.
 
 
Gambie
Fatou Jaw Manneh
Une journaliste en procès, qui risque une lourde peine si l'accusation de sédition pour ses articles critiquant le Président Gambien est retenue contre elle
 
Iran
Yaghoub Yadali
Un romancier condamné à un an de prison pour une œuvre de fiction dépeignant la minorité ethnique Lor dont il est issu.
 
Ouzbékistan 
Jamshid Karimov
Un journaliste qui a décrit dans ses reportages les violations des droits humains et qui a écrit des articles qui dénonçaient les exactions commises par les autorités Ouzbèkes. Il est depuis un an dans un hôpital psychiatrique.
 
 
Le Comité des Ecrivains en Prison de PEN International (WiPC), recense et vérifie environ 1000 attaques contre des écrivains, journalistes, poètes, éditeurs et rédacteur dans toute année donnée. Ces attaques peuvent aller du harcèlement systématique aux menaces, à de lourdes peines de prison et même jusqu'au meurtre. 86 ans après la fondation de PEN International en 1921, et 47 ans après que le Comité des Ecrivains en Prison ait été établi pour protester contre la suppression du droit d'écrire, il est aussi nécessaire que jamais de surveiller, protester et se mobiliser.
 

NOTE  AUX EDITEURS 
Etablie en 1921, PEN International est une association mondiale d'écrivains. Elle a aujourd'hui 145 Centres présents dans 104 pays, et sa raison d'être est de promouvoir la littérature, défendre la liberté d'expression et créer une communauté mondiale d'écrivains. Peut être admis comme membres de PEN tout écrivain souscrivant aux fins et objectifs énoncés dans la Charte de PEN quelles que soient leur nationalité, race, couleur ou religion. PEN International est une organisation apolitique qui a un statut consultatif à l'UNESCO et aux Nations Unies.


 
 
Pour un complément d'informations sur les points suivants, veuillez contacter Emily Bromfield, Responsable des Communications à PEN International:
 
·         Toutes les informations sur chaque affaire sélectionnée en 2007
·         Extraits d'œuvres et photos 
·         Affaires présentées lors des Journées des Ecrivains Emprisonnés précédentes
·         Liste de tous les personnes tuées depuis le 15 novembre 2006
·         Liste complète de toutes les affaires recensées et vérifiées par le Comité des Ecrivains en Prison de PEN International 
 
Email : emily.bromfield@internationalpen.org.uk
Téléphone: + 44 (0) 207 405 0338
Web: www.internationalpen.org.uk
 
 

 

print

copyright © 2002-2005 info@pen-kurd.org