A L’OPINION PUBLIQUE
 
AUX AUTORITE D’ALLEMAGNE,
LES DEPUTES DU PARLEMENT EUROPEEN, ORGANISATION DES INTERNATIONALE, DEFENSEUR DROITE D’HOMME
ET
MEDIA-PRESSE  DU MONDE !
 
Non à l’extradition de M. Kemal Kutan à la Turquie. Nous exigeons sa libération immédiate par la police allemande et l’acception de sa demande d’asile
 
                                                                          
Genèvele,11 Novembre 2007
 
Madame, Monsieur,
 
Le 29 octobre 2007, M. Kemal Kutan a été pacé en garde à vue par la police allemande lors de son voyage abord du train Stuttgart-Donausýngen, sur la based’un avis de recherche émis par le gouvernement turc avec la demande de son extradition vers la Turquie.
 
Né en 1966 à Tunceli (Kurdistan turc), M. Kemal Kutan est opposant bien connu en Turquie qui a passé plusieurs années en prison (1983-86) après le coup d’Etat du 12 septembre 1980 et a été soumis à la torture comme de nombreux prisonniers politiques. Il a été également incarcéré entre 1987 et 1988 pour avoir relaté les festivités du 1er mai dans le journal Halk Demokrasisi.
 
Poursuivant ses activités politiques après sa libération, M. Kutan est devenu une des cibles des autorités turques. L’avis de recherche lancé contre lui a donc des motivations purement politiques.
 
Il est très inquiétant de voir la police allemande d’être instrumentalisée par les autorités turques. Pire, cela devient une pratique courante en Allemagne, faisant ainsi fi du droit d’asile et des libertés fondamentales, comme c’est déjà arrivé récemment à d’autres militants politiques turco-kurdes tels que Mme Zeynep Yeþil et MM Yusuf Karaca, Süleyman Þahin, Ömer Berber, Muzaffer Ayata, Erdoðan Elmas, Veysel Çýnar, Mehmet Eþiyok, Binali Soydan et Binali Yýldýrým.
 
L’arrestation et l’extradition des militants politiques turco-kurdes revient à appuyer la répression féroce (génocide, massacres, exécutions sommaires, pratiques de la torture, traitements inhumains, etc.) sur laqulle est basée l’Etat turc depuis 84 ans qui ne laisse aucun espace démocratique à ses opposants. D’ailleurs, cet Etat a été jugé et condamné à maintes reprises par la cour européenne des droits de l´homme pour ses pratiques anti-démocratiques.
Rappelons que M. Kutant risque d’etre soumis à la torture, voir à une exécution sommaire s’il est extradée vers la Turquie.
 
Il faut souligner que l’article 3 alinéa 1 de la Convention de 1951 (et son complément de 1967) contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants dont l’application est universelle - stipule qu’“aucun Etat partie n’expulsera, ne refoulera, ni n’extradera une personne vers un autre Etat où il y a des motifs sérieux de croire qu’elle risque d’être soumise à la torture”. A noter que l’Allemagne a participé à la réalisation de cette convention. Par conséquent, nous vous demandons instamment d’intervenir auprès des autorités compétentes, en Allemagne et ailleurs, afin d’empêcher l’extradition de Monsieur Kemal KUTAN vers un pays où l’attende la prison et vraisemblablement la torture, voir une exécution sommaire.
 
C’est pourqoi, nous appelons l’opinion publique, les organisations de défenses des droits de l’homme et les autorités européennes d’intervenir auprès des autorités allemandes et de tout mettre en oeuvre afin d’obtenir:
 
1)     la non extradition de M. Kemal KUTAN vers la Turquie;
2)     sa libération immédiate;
3)     le traitement de sa demande d’asile.
 
En vous remerciant de l’attention que vous porterez à cet appel, nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs, nos salutations distinguées.
 
Au nom du Maison Populaire de Genève Demir SÖNMEZ
 
 
Actions : Nous vous prions de bien vouloir écrire aux autorités d’Allemagne
 
Les Mission de l’Allemagne à Genève Chemin du Petit-Saconnex 28c Case postale 171 1211
 
Geneva 19 Fax +41 22 / 734 30 43 mission.germany@ties.itu.int
 
United Nations High Commissioner for Human Rights ngochr@ohchr.org
 
United Nations High Commissioner for Refugees 1503@ohchr.org
 
Veuillez nous informer de toute action entreprise en citant le code de cet appel dans votre réponse.
 
 

 

print

copyright © 2002-2005 info@pen-kurd.org